J-150

Équipe 8 – Résumé de la douzième journée

Revigorés par une très convaincante victoire lors de la journée précédente face à Saint Arnoult et surpr… ébah…étonn… motivés par les « objectifs club » revus en très forte hausse – finir 2e du groupe – (soit ils fument des substances illicites lors des réunions du bureau, soit ils ont confondu notre classement avec celui d’une autre équipe!!?), nous  abordons la rencontre avec l’envie de bien faire, face à une équipe du Chesnay qui nous avait tenu en échec au match aller.

Avec un capitaine blessé (ou trop nul, ça marche aussi; de toute façon, il est cité comme « anonyme » au classement du comité, c’est tout dire…), un Pierre grippé et un Bruce encore convalescent mais, qu’on espère voir au moins lors de la dernière journée, histoire qu’il inscrive son nom au palmarès, nous avons 3 absents. Heureusement, Thomas vient nous prêter main forte!.

La rencontre débute avec le DH1 (Stéphane-Mathieu), le SH1 (Thomas) et le SH3 (Laurent).

Contrairement à la semaine passée, le DH1 ne s’est pas déroulé comme prévu. La paire Chesnaysienne, très solide, nous avait déjà battu à l’aller. Malgré tout, Stéphane et Mathieu attaquent le match bille en tête. Leurs efforts ne sont pas récompensés et bien qu’ils fassent de leur mieux, ils peinent à trouver la faille et à mettre en place un jeu suffisamment agressif. Face une paire constituée d’un droitier et d’un gaucher, ils jouent au centre, ce qui leur offre quelques points. Mais, dans l’ensemble, les coachs présents au bord du terrain constatent un manque de vitesse dans le jeu de notre équipe. Avec pareil handicap, le sort de la rencontre est scellé et, malgré toute leur hargne, nos vaillants joueurs s’inclinent malheureusement 12/21 et 15/21. Nous sommes menés 1-0.

Le SH1, avec Thomas, s’annonce prometteur, surtout quand on voit les deux joueurs faire du drive à l’échauffement (pardon, mais il faut nous comprendre, c’est inhabituel pour l’équipe 8!! Si on le fait, soit c’est de la chance, soit c’est juste pour la frime, mais ça ne dure que 5-6 échanges…). Bref, on sent que ça va être un beau match. Thomas démarre mal avec un 0/6. Une fois qu’il entre dans le match, les choses s’arrangent. Après avoir été mené 16/20, il s’impose 24/22 au premier set. Chaque point est un combat et le joueur du Chesnay possède une défense de fer, qui oblige Thomas à chercher la faille pour marquer. Au second set, Thomas s’incline 12/21, sans doute le contrecoup du début de match et le prix à payer des efforts fournis pour revenir au score lors de la première manche. Il repart à l’attaque du 3e set, motivé comme jamais, malgré la fatigue qui commence à marquer les organismes. Au final, il s’impose 21/14. Ce fut une très belle rencontre que nous ont proposé les deux joueurs, avec de très beaux points à la clé. Cette victoire nous permet de revenir à 1-1.   

Dans le SH3, aux dires même de Régis qui le coachait, l’entame de match de Laurent est pénalisée par un manque de souffle et de jambes. Il commet beaucoup d’erreurs d’appréciations dans les trajectoire des volants (ce qui sera le cas de beaucoup de joueurs de l’équipe d’ailleurs, peu habitués à cette marque de volants). Logiquement, il s’incline au premier set 16/21. Mais, une fois chaud et une fois qu’il a trouvé ses repères, le match adopte une autre tournure. Il prend la mesure de son adversaire et s’impose 21/13 et 21/15. Nous passons devant: 2-1.

François enchaîne avec le SH2. Absent des terrains depuis plus de trois semaines, il craint de manquer de rythme. Et malheureusement, la suite des événements va lui donner raison. S’il perd le premier set de justesse, 20/22, laissant légitimement penser qu’il va encore rentabiliser son abonnement au club et faire son match en trois sets, il lâche prise au second, pénalisé par des crampes, et s’incline à son grand désespoir 14/21. Egalité: 2-2.

Entre en scène Raymond, pour le SH4. Comme d’habitude: zéro stress, cool! S’il pouvait jouer avec un chapeau de paille, des lunettes de soleil et des tongs, il le ferait! Donc, pas impressionné pour un sou, Raymond attaque son match tranquillement. Il se fait bousculer en début de rencontre, normal, c’est son côté diesel à l’ancienne: il faut attendre le préchauffage! A la pause, les coachs insistent pour qu’il soit plus tranchant dans son jeu et attaque dès qu’il en a la possibilité. Du coup, il rend coup pour coup et profite de sa panoplie de coups pour proposer une visite guidée du terrain au joueur en face. Au final, il s’impose 21/12 et 21/15, laissant le joueur adverse en nage, alors que lui transpire à peine (mais comment il arrive à si peu transpirer?). On repasse devant 3-2.

Reste le match sur lequel repose tous nos espoirs pour une victoire finale : le DH2, avec Régis et Damien. Comme tous les matchs sont terminés, le public est au rendez-vous, et la pression aussi. Dans ce match décisif pour la victoire, nos joueurs prennent très vite la tête et maintiennent leurs adversaires quelques points derrière, jusqu’à la fin du set qu’ils remportent 21/15. Bien sûr, à certains moments, l’équipe du Chesnay a eu des phases de jeu où elle revenait au score, mais nos joueurs sont restés solides jusqu’au bout. La fatigue aidant (l’un des joueurs de l’équipe du Chesnay avait fait le SH1 et ses réserves physiques devaient être bien entamées), nos joueurs effectuent un deuxième set semblable au premier et l’emportent 21/17.

Au final, très belle victoire de l’équipe 4-2.

Bravo à l’équipe du Chesnay 3, qui nous a donné beaucoup de fil à retordre et nous a poussé dans nos derniers retranchements. Merci pour leur accueil et félicitations pour leur très chouette nouveau gymnase, qui est de niveau cette fois-ci! (je plaisante bien sûr!). 

Bravo à tous les membres de l’équipe 8 et rendez-vous vendredi 13 mars face au Perray 2 pour notre dernière rencontre! 

Merci à tous.

Partenaires

Logo CGY Logo LIFB Logo FFBAD Logo Elancourt Logo Larde Logo EFB Logo Comite